Des revendications sur la formation professionnelle continue portées au ministère

22/05/2018 | 1er degré, 2nd degré, Toutes les actualités

Lors du CCMMEP les élus Snec-CFTC ont demandé au Ministre de l’Education nationale de prendre des dispositions volontaristes en matière de formation professionnelle continue :

  • en arrêtant des périodes de formation obligatoires ;
  • en la reconnaissant comme faisant partie du temps de travail de tous les enseignants ;
  • en modulant le temps devant élèves selon les besoins de formation professionnelle, tout au long de la carrière, pour permettre le maintien dans l’emploi ou l’adaptation à l’emploi (évolution des missions, des contenus, des méthodes, des outils, des publics).
  • par l’indemnisation des actions de formation se déroulant durant les vacances des élèves (base compte personnel de formation) ;
  • en faisant bénéficier les maîtres délégués d’un accompagnement (tutorat, visites conseil) et d’une formation adaptée au long de leurs premières années d’exercice ;
  • en ouvrant effectivement aux maîtres du privé de toutes les académies des formations organisées par l’enseignement public et/ou une évolution de l’offre de formation par les organismes recevant les fonds de l’Etat dédiés à la formation des maîtres du privé (dont Formiris) ;
  • en mettant des moyens de contrôle quant à une utilisation conforme de ces fonds par les organismes qui les reçoivent.

 

Réformes du Lycée

Depuis la rentrée 2017, plusieurs réformes ont été entamées :

  • Parcoursup et l'orientation des élèves
  • le lycée général et technologique
  • le lycée professionnel.

Le Snec-CFTC est à vos côtés dans ces réformes.

Share This
agricole-2noun_219416Created using Figmachefs-2noun_1099566_cc (3)noun_605523Page 1Created using Figmanoun_1209641_ccnoun_117951Created using Figmasalarie-2Page 1Created using Figma