Mobilisation du 22 mai 2018 (MEN et MAA)

17/05/2018 | 1er degré, 2nd degré, Toutes les actualités

Le Snec-CFTC appelle à la mobilisation le mardi 22 mai et déposera un préavis de grève afin de permettre à ceux qui travaillent durant les actions et manifestations d’y participer.

Pour préserver le pouvoir d’achat et revendiquer hausse du pouvoir d’achat, le Snec-CFTC n’appelle cependant pas à la grève.

Cet appel est justifié par des motifs spécifiques à la fonction publique de l’Etat impactant les maîtres de l’enseignement privé sous contrat mais aussi par la situation spécifique de ceux- ci.

  • Le nouveau gel de la valeur du point de la fonction publique qui poursuivra la tendance à la baisse du pouvoir d’achat.
  • La réintroduction du jour de carence
  • La hausse de la CSG, imparfaitement compensée.
  • Report de la progression indiciaire.
  • Des promotions à la classe exceptionnelle perdues en raison de conditions non adaptées à l’enseignement privé
  • Le Snec-CFTC et le Snepl CFTC demandent de vraies mesures de déprécarisation et des salaires décents pour les maîtres délégués.

Par cet appel à la grève, la CFTC Enseignement privé entend également dénoncer d’autres menaces contribuant à la dégradation des conditions de travail des maîtres :

  • pluri-annualisation du temps de travail, alors qu’aucun garde-fou ne vient limiter le temps hebdomadaire réel de travail que l’extension incessante des missions et procédures ne cesse de faire augmenter,
  • rôle accru du chef d’établissement dans l’évaluation des maîtres, sans que ceux-ci, salariés de droit privé d’entités de droit privé, ne soient certifiés pour évaluer des agents de droit.

 

A la une

2018-2019 : une année scolaire avec de grands enjeux.

La rentrée 2018 est marquée par plusieurs nouveautés : ajustements des programmes en français, mathématiques et enseignement moral et civiqueaux cycles 2, 3 et 4, évaluations en classes de CP, CE1, 6ème et 2nde, mise en œuvre de la réforme du lycée qui concerne les classes de Seconde générale et technologique avec un volume horaire affecté à l'orientation.

Autant de mesures qui, pour Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, doivent permettre de lutter contre l'échec scolaire et de mieux préparer les élèves à la poursuite d’études ou à l’insertion professionnelle.

Share This
agricole-2noun_219416Created using Figmachefs-2noun_1099566_cc (3)noun_605523Page 1Created using Figmanoun_1209641_ccnoun_117951Created using Figmasalarie-2Page 1Created using Figma