Evaluation des maîtres : les élus Snec-CFTC au CCMMEP alertent le ministère

19/06/2018 | 1er degré, 2nd degré, Toutes les actualités

Les élus Snec-CFTC ont demandé :

  • qu’il soit mis fin à l’autoévaluation réalisée par certains chefs d’établissements candidats à un avancement accéléré d’échelon ou un avancement de grade ;
  • que les maîtres du 1er degré soient évalués par les seuls IEN, comme cela était le cas avant le dispositif PPCR ;
  • au Ministre de faire procéder à une évaluation de l’avancement de la formation des chefs d’établissement à l’évaluation et que ce point soit porté à l’ordre du jour de la prochaine séance du CCMMEP.
  • que soit rendue obligatoire la consultation des CCMA/CCMD/CCMI concernant les refus de validation et les prolongations et renouvellements de stage.

Les élus Snec-CFTC ont également réitéré leur opposition aux évaluations parallèles menées par certains chefs d’établissement et encouragées par l’Enseignement catholique de certaines académies.

A la une

2018-2019 : une année scolaire avec de grands enjeux.

La rentrée 2018 est marquée par plusieurs nouveautés : ajustements des programmes en français, mathématiques et enseignement moral et civiqueaux cycles 2, 3 et 4, évaluations en classes de CP, CE1, 6ème et 2nde, mise en œuvre de la réforme du lycée qui concerne les classes de Seconde générale et technologique avec un volume horaire affecté à l'orientation.

Autant de mesures qui, pour Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, doivent permettre de lutter contre l'échec scolaire et de mieux préparer les élèves à la poursuite d’études ou à l’insertion professionnelle.

Share This
agricole-2noun_219416Created using Figmachefs-2noun_1099566_cc (3)noun_605523Page 1Created using Figmanoun_1209641_ccnoun_117951Created using Figmasalarie-2Page 1Created using Figma