2018-2019 : une année scolaire avec de grands enjeux

11/09/2018 | 1er degré, 2nd degré, Enseignement agricole, Toutes les actualités

La rentrée 2018 est marquée par plusieurs nouveautés : ajustements des programmes en français, mathématiques et enseignement moral et civiqueaux cycles 2, 3 et 4, évaluations en classes de CP, CE1, 6ème et 2nde, mise en œuvre de la réforme du lycée qui concerne les classes de Seconde générale et technologique avec un volume horaire affecté à l’orientation.

Autant de mesures qui, pour Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, doivent permettre de lutter contre l’échec scolaire et de mieux préparer les élèves à la poursuite d’études ou à l’insertion professionnelle.

 

L’école primaire

En septembre, tous les élèves scolarisés en CP, CE1 vont bénéficier d’évaluations. Les résultats doivent aider les professeurs à faire progresser leurs élèves. Les recommandations publiées en avril dans 4 notes de service et ajustements des programmes entrent en application. Il s’agit de « retours aux fondamentaux » tant sur la forme (« enseignement structuré, progressif , travail systématique,  pratique quotidienne »…) que sur le fond. (lecture, grammaire, vocabulaire, calcul, résolution de problèmes…)

Pour le Snec-CFTC,  les enseignants n’ont pas attendu les évaluations ni les recommandations pour lutter  contre l’échec scolaire. La réussite des élèves repose aussi et surtout sur une véritable formation initiale et continue et des moyens adaptés.

 

Collège : l’interdiction des portables et évaluation des élèves de 6ème

L’interdiction du portable au collège a été une mesure très médiatisée pour le Ministère de l’Education Nationale. Force est de constater que dans l’enseignement privé cette mesure est généralement appliquée depuis longtemps dans la plupart des collèges et ne changera guère la donne.

L’évaluation pour la rentrée en 6ème au collège va se faire en deux épreuves, courant octobre, en mathématiques et en français. Celle-ci doit notamment permettre aux équipes pédagogiques de visualiser les réussites et difficultés de leurs élèves afin de favoriser l’élaboration de dispositifs pédagogiques adaptés au plus près des besoins de chacun.

Cela s’inscrit dans le cadre de la continuité du cycle 3 : CM-6ème.

Chaque élève devrait bénéficier d’un retour individualisé. Les parents d’élèves devraient également être informés des résultats de leur enfant.

Les élèves pour qui des difficultés seront repérées par les évaluations seront incités à profiter du dispositif « Devoirs faits ».

Il est à souhaité que le retour de ces évaluations nationales se fasse le plus rapidement possible pour une exploitation efficace par les équipes. Enfin quels moyens seront véritablement alloués dans l’enseignement privé pour le dispositif « Devoirs faits » ?

 

Le lycée général et technologique

Si les changements pour l’année 2018-2019 restent limités, cette année va être marquée par la réflexion sur les nouveaux programmes et la préparation de la mise en œuvre de la réforme pour la rentrée 2019 dans les classes de Seconde et de Première. Le ministre préconise 7/12 dans chaque lycée. C’est une réforme faite pour les gros lycées urbains mais qu’en sera-t-il dans les petits lycées, les lycées ruraux… ?

 

Le lycée professionnel

Pour le ministre la transformation de la voie professionnelle est indispensable pour une meilleure insertion des jeunes sur le marché du travail. Ce qui se traduit par un test de positionnement en début de 2de professionnelle pour mieux accompagner les élèves. A partir de la rentrée 2019, la classe de 2de professionnelle sera organisée en famille de métiers. Là encore, de nombreuses questions sont sans réponses : quel sera l’impact de la réforme de l’apprentissage sur la formation iniatiale professionnelle ?

Les enjeux des réformes du lycée générale et technologique et du lycée professionnels concernent l’évolution de l’organisation de notre système éducatif et l’éducation des élèves mais aussi les moyens affectés et en parculier l’emploi des maîtres dans un contexte budgétaire contraint. D’autre part, la réforme du lycée GT amènent une évolution dans la manière de travailler des enseignants.

A la une

2018-2019 : une année scolaire avec de grands enjeux.

La rentrée 2018 est marquée par plusieurs nouveautés : ajustements des programmes en français, mathématiques et enseignement moral et civiqueaux cycles 2, 3 et 4, évaluations en classes de CP, CE1, 6ème et 2nde, mise en œuvre de la réforme du lycée qui concerne les classes de Seconde générale et technologique avec un volume horaire affecté à l'orientation.

Autant de mesures qui, pour Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, doivent permettre de lutter contre l'échec scolaire et de mieux préparer les élèves à la poursuite d’études ou à l’insertion professionnelle.

Share This
agricole-2noun_219416Created using Figmachefs-2noun_1099566_cc (3)noun_605523Page 1Created using Figmanoun_1209641_ccnoun_117951Created using Figmasalarie-2Page 1Created using Figma