Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Actualités Accès classe exceptionnelle
Navigation

Accès classe exceptionnelle

Dans l'attente de connaître les modalités d’accès à la classe exceptionnelle pour les maîtres de l’enseignement privé, voici celles de l'enseignement public.

Les modalités d’accès à la classe exceptionnelle ont été publiées au BO du 30 novembre 2017 pour les seuls personnels relevant de l’enseignement public. Ces dispositions doivent maintenant être transposées aux maîtres de l’enseignement privé sous contrat. La prochaine réunion du CCMMEP aura lieu le 22 janvier. On peut cependant dégager les grandes lignes de ce qui nous sera applicable.

 

Conditions d’éligibilité

Pour être éligible, il faut :

Vivier 1 :

  • Agrégés : avoir atteint au 1er septembre 2017 au moins le deuxième échelon de la hors-classe et justifier de huit années de fonctions accomplies dans des conditions d'exercice difficiles ou sur des fonctions particulières.
  • Autres : avoir atteint au 1er septembre 2017 au moins le troisième échelon de la hors-classe et justifier de huit années de fonctions accomplies dans des conditions d'exercice difficiles ou sur des fonctions particulières.

La liste des fonctions particulières prises en compte pour un avancement à la classe exceptionnelle a été publiée au JO du 31 août 2017.

 

Le Snec-CFTC n’a cessé de dénoncer le caractère restrictif des fonctions ouvrant droit à candidater à la classe exceptionnelle. En effet, faute d’établissements classés Rep+ dans le privé sous contrat, les principaux bénéficiaires des promotions 2017-18 au titre du vivier 1 seront des chefs d’établissement.

Vivier 2 :

  • Agrégés : compter au moins trois ans d'ancienneté dans le quatrième échelon de la hors classe (au 1erseptembre 2017).
  • Autres : avoir atteint le sixième échelon de la hors-classe (au 1er septembre 2017).

Modalités de candidature et de reclassement

Sous réserve de transposition à l’identique :

  • Il faudra candidater au vivier 1 : les dossiers devront être déposés via i-Professionnel
  • Tous les maîtres remplissant les conditions d’éligibilité au 2nd vivier seront automatiquement considérés comme candidats. Contrairement à ce qui avait été annoncé, l'examen de leur situation ne sera pas conditionné à un acte de candidature.

Anticipez les démarches de candidature à venir et complétez votre CV sur i-Professionnel.

Pour ce faire, vous avez besoin de votre Numen.

A titre indicatif (enseignement public) : dossier de candidature pour les PE, pour les agrégés, pour les certifiés, PLP et PEPS.

Les candidats retenus seront reclassés à effet du 1er septembre 2017.

Modalités d’examen des dossiers de candidature

  • 1er degré : les candidats à la classe exceptionnelle des PE seront départagés par l'IA-DASEN.
  • 2nd degré :
    • Pour les agrégés et pour chaque discipline, le ministère départagera les dossiers des candidats envoyés par les rectorats.
    • Pour les certifiés, PLP et PEPS, les candidats seront départagés par le recteur, toutes disciplines confondues.

Critères de départage

Dans le vivier 1, les textes donnent des critères qualitatifs mais n'expliquent pas comment ils seront pris en compte (barème ? négociation en séance ?).

Les candidats du vivier 2 seront départagés par le barème :

  • Echelon et ancienneté dans l’échelon (de 3 à 48 points sauf « Insatisfaisant » : 0 point)
  • Appréciation du recteur (Excellent : 140 points, Très satisfaisant : 90 points, Satisfaisant : 40 points, Insatisfaisant : 0 point)

La proportion d’« Excellent » et de « Très satisfaisant » sera limitée.

 

Le Snec-CFTC a dénoncé la subjectivité de ce système d’appréciation. Que nous dirait-on si nous évaluions ainsi nos élèves ? De plus, selon la valeur professionnelle présumée de la promotion de candidats, un même candidat pourrait passer d’exceptionnel à très satisfaisant. Un système où la valeur professionnelle est relative ne saurait satisfaire le Snec-CFTC